Quantcast
Channel: » logo
Viewing all articles
Browse latest Browse all 9

Anonymous s’est fait voler son slogan et son logo

0
0

 

Anonymous a publié hier un message sur YouTube au sujet d’un vol de propriété intellectuelle auquel le regroupement fait face.

En effet, selon leurs dires, leur logo et leur slogan ont été enregistrés à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI), « un établissement public français » par Early Flicker, une « agence Web française, qui vend aussi des tee-shirts. » Un t-shirt avec le logo d’Anonymous est d’ailleurs en vente depuis lundi selon Le Figaro, et le regroupement menace la compagnie de représailles.

Il faut quand même ici relever l’ironie de la chose. Anonymous étant un regroupement illégal qui tient mordicus à garder l’anonymat, il va de soi qu’il ne pourrait protéger légalement son slogan et son logo. Ainsi, n’importe quelle compagnie peut se l’approprier sans craindre de représailles légales.

Il ne reste alors que l’éthique pour analyser la situation. Premièrement, le geste de la compagnie : n’est-il pas plutôt étrange qu’une compagnie puisse faire un choix de la sorte? Il faut désirer ardemment se mettre en situation de conflit en titillant l’éthique, autant des admirateurs d’Anonymous que des autres.

La question de l’illégalité. En utilisant du matériel considéré représenter l’illégalité, la compagnie se place elle-même en situation d’en faire la promotion, ce qui est discutable, d’autant plus que ce n’est pas de concert avec Anonymous. Et si c’était de concert avec le groupe d’« hacktivistes », elle se placerait en mauvaise posture au niveau légal. Donc, c’est une position intenable.

Deuxièmement, pour ce qui est de sa possible clientèle, il va de soi qu’elle encourage la démarche d’Anonymous si elle veut s’affubler de ses symboles (ce qui est en soi un problème éthique assez complexe étant donné l’illégalité de la chose, justement). Cette clientèle va-t-elle vraiment vouloir encourager une compagnie qui a « volé » Anonymous? J’en doute. Mais Early Flicker peut quand même gager sur la possibilité de faire des ventes auprès d’une clientèle volatile, peu informée et en proie à l’effet de mode qu’a suscité les actions d’Anonymous, relayées dans les médias partout à travers le monde. Cependant, il se pourrait aussi que le mouvement de réprobation fasse le tour assez rapidement et que la compagnie ne réussisse pas à vendre ses produits. Cela sans compter la riposte d’Anonymous qui n’est pas à prendre à la légère…

Malgré le fait que cela semblait simple, il y a des choses vraiment plus faciles à voler.


Viewing all articles
Browse latest Browse all 9

Latest Images